Erykah Badu – Honey

Très bon le dernier clip d’Erykah Badu, il met en image sont dernier single « Honey » produit par 9th Wonder. Comme vous pourrez le constater, la vidéo rend hommage aux pochettes de quelques albums légendaires de l’histoire du Hip Hop et du R’n’B. L’idée est bonne.

Le défi étant d’en reconnaître le plus grand nombre.

Pour info, ce titre est issu du prochain album d’Erykah Badu, qui aura pour nom “New Amerykah”. L’album sortira le 26 février et sera le 4ème de la miss.

Erykah Badu a également annoncé vouloir sortir 3 albums à 6 mois d’intervalle, « New Amerykah » étant le premier des 3.

Projet ambitieux…

Le Kuduro

Un mois que je n’ai pas blogué, rien pondu, rien écrit, pas même balancé une petite vidéo pour combler le vide. La tête ailleurs, le manque d’envie, le taf… bref, tout un tas de « bonnes » raisons qui font que j’ai laissé dormir ce blog. Et puis soudain, l’info qui mérite d’être relayée, la vidéo qui fout la sauce. Et c’est reparti de plus belle. Y’a du stock, que je vais disséminer ces prochains jours.

Et pour se remettre directement dans le rythme quoi de mieux qu’un peu de Kuduro ?

Encore peu connu en France, le Kuduro est la musique qui fait danser les jeunes au Cap-Vert et en Angola. Ces deux ex-colonies portugaises ont vu naître ce rythme il y’a un peu plus de 10 ans.

Et devinez qui est à l’origine de tout ça… Jean-Claude Van Damme ! L’inventeur de cette la danse, Tony Amado, déclare : « Un jour j’ai vu un film où Jean-Claude Van Damme dansait en étant saoul. Il était tellement raide, on aurait dit qu’il avait le cul serré (kuduro). J’ai repris ses pas, accéléré un peu la cadence, et c’est ainsi qu’est née la danse. D’abord boycotté par les médias, le kuduro n’était diffusé que par les candongueiros , petits taxis collectifs de Luanda, et les discothèques populaires de la ville. »

La fameuse scène à l’origine du Kuduro, c’est bien sur celle tirée du film « Kickboxer« , une légende pour toute une génération.

Jean-Claude Van Damme – Kickboxer (1989)

On connait maintenant l’origine de la danse. Rajoutez-y une musique hybride, mélange de semba (l’ancêtre de la samba brésilienne), de kizomba (un cousin du zouk) et d’electro, et vous obtenez ceci :

Kuduro – Gazolina

Costoleta – Tiriri (cette fois-ci, on remplace Van Damme par quelques femmes)

Qui na mata

A noter que le mouvement a pris racine en France, notamment dans les soirées Cap-Verdiennes. Pour ceux qui ont le désir d’en être, mais qui ont peur du ridicule à cause d’un déhanché hésitant, pas de souci, le Kuduro est enseigné dans certaines MJC ou centres culturels comme ici à Gagny (93).

Bravo au BondyBlog pour ce très bon reportage.

%d blogueurs aiment cette page :