Philémon

Philémon assure actuellement les premières parties de la tournée de MC Solaar, le rappeur « consensuel ». J’en profite pour vous faire découvrir ou redécouvrir cet artiste inclassable.

Philémon est un peu à l’image de son look, hors-catégorie. Il joue sur tous les tableaux, Hip-Hop, soul, R&b, gospel… Il définit sa musique comme du Hip Hop Soul “C’est la définition la plus facile à comprendre pour les gens. Je dirais plutôt Urban Jazz. Mais, j’ai aussi beaucoup d’influences Afro Cubaines, Africaines, Américaines et Soul. Puis, j’ai fait beaucoup de Battles de rap car à un moment on m’avait trop casé dans la catégorie Soul et R&B. De là, j’ai réussi à gagner le respect des rappeurs hardcore. Donc quand je dis aux gens que je rappe, je leur dis que je chante aussi car j’en ai envie, j’ai des mélodies en tête.”

Cet éclectisme musical est la force de ce jeune auteur-compositeur venu de Nantes. Sa voix et son charisme en font une bête de scène, que je vous recommande fortement d’aller voir.

J’avais justement découvert Philémon en concert il y’a quelques années de cela, il m’avait scotché. Je l’avais redécouvert à travers son premier album « L’origin’old story« , très bon bien qu’il soit assez difficile à trouver dans les bacs.

Dernièrement, Philémon a sorti son deuxième album « L’Excuse« , à mon goût moins bon que le précédent mais qui mérite quand même d’être écouté.

Vous allez voir à travers ces quelques vidéos, la large palette de styles musicales pratiqués par Philémon.

Philémon – Théoricien

Philémon – Battle Artik vs Philemon

Philemon – Medley live au Reservoir

Philemon – 3ple Bachelo

Beatbox Death Match

Lorsque qu’un battle de Beatbox part en couille ça donne ça :

Source : Billou Billy

Pub NikeID Cosplay Play Colorful

Etonnante pub venue du Japon, où apparemment Nike se lâche un peu plus qu’un Europe.

Source : welove.ff017d.com

La nouvelle Air Jordan XX3 (23)

Les photos officielles de la prochaine Air Jordan étaient très attendues, ce modèle à la particularité d’être le 23ème depuis le lancement de la première Air Jordan, il y’a donc 23 ans. Et tout le monde le sait, le numéro 23 est celui qui a accompagné Jordan durant toute sa carrière (le joueur lui aura fait une petite infidélité avec le numéro 45 lors de son retour, considérant que ce chiffre lui portait malheur Jordan avait très vite refait floquer son maillot avec le 23).

Les premières photos de la Air Jordan XX3 commencent donc à circuler sur le net. La particularité de ce modèle est d’arborer, un M et un J, la signature de Michael Jordan, sur toute la chaussure. Un effet assez… particulier. A part ça, rien d’autre, le modèle est assez classique, voir décevant.

Air Jordan XX3 (23) Black/Red :

Air Jordan XX3 (23) Low Black/Metallic Gold :

Photos : www.sneakerfiles.com

Prodigy – HNIC part 2

Les papys du Hip Hop US au secours de leur musique ! Alors que le niveau des nouvelles sorties en matière de rap US avait baissé considérablement ces dernières années, un vent de fraîcheur semble souffler sur cette musique actuellement. Fraîcheur n’est peut-être pas le mot adéquat, sachant que ce sont plutôt des artistes qui ont fait leurs preuves qui reviennent sur le devant de la scène.

Pour exemple, la sortie du dernier Wu Tang, « 8 Diagrams », qui est le meilleur album du crew new-yorkais depuis bien longtemps. Common avec son « Fiding Forever » prouve qu’il est toujours aussi bon. Même Public Enemy, pas loin de 30 ans après leur début remettent le couvert !

Prochaine grosse sortie annoncée, la suite de l’excellent « HNIC » de Prodigy, qui avait bercé mon été 2001. Cette suite, portera sobrement le nom de « HNIC part 2« . On se dit que le chanteur duo Mobb Deep revient très fort lorsque l’on écoute le premier extrait « ABC ». Prodigy nous replonge directement dans son univers si particulier, sombre, violent, morbide, nous renvoyant à la maladie incurable dont est atteint le rappeur.

Prodigy – « ABC » – HNIC part 2

C’est l’occasion de dépoussiérer les vieux CD, pour se réécouter ce qui se faisait de bon à l’époque :

Prodigy Of Mobb Deep – The Genesis

Prodigy c’est aussi, lorsqu’il est avec Havoc, Mobb Deep le célèbre duo du Queensbridge. La légende veut, qu’ils se sont rencontrés alors qu’ils étudiaient l’art à la « Graphic Arts High School » de Manhattan. Partageant entre autres la même passion pour le Hip-Hop, ils forment Mobb Deep dès l’âge de 16 ans. Il donnèrent naissance à un album référence : « The Infamous », et notamment deux titres considérés comme classiques :

Mobb Deep – Survival of the Fittest

Mobb Deep – Shook Ones Pt. II

Liberté d’expression : deux poids, deux mesures

Je suis tombé sur une vidéo assez révélatrice de l’état d’esprit qui règne actuellement en France, pays de la liberté et en particulier de celle de s’exprimer… sur certains sujets apparemment.

A mon sens, le politiquement correct prend peu à peu le pas sur cette liberté de donner son avis, de débattre, de rire, sur tous les sujets. Certains thèmes étant jugés sensibles, une omerta médiatique, politique ou même populaire ne permet pas de les aborder ou seulement avec beaucoup de précaution.

La vidéo en question, fait un parallèle entre deux séquences de l’émission, présentée par Thierry Ardisson , « Tout le monde en parle« . Cette émission à la réputation, à l’image de son présentateur vedette, d’être très ouverte et de donner la parole à une palette très large d’invités sur des thèmes très variés, même ceux dits sensibles. Vous allez voir que Thierry Ardisson n’a pas la même définition de la liberté d’expression sur deux thèmes différents et parfois opposés.

Sans vouloir défendre Dieudonné ou même rentrer dans une grande paranoïa, il me semble que des thèmes très sensibles, comme les religions ne sont pas traités sur le même pied d’égalité. La faute à quoi ? Peut-être à une autocensure dictée par la majorité « bien pensante ».

Source : bellaciao.org

Snoop Dogg’s Father Hood

Les américains ont droit depuis le 9 décembre dernier, à une sitcom télé réalité mettant en scène Snoop Dogg. Chaque semaine dans « Snoop Dogg’s Father Hood«  vous pourrez découvrir « Le Doggfather » dans son quotidien.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’avec cette série, Snoop a décidé d’en finir avec son image de gangster/mac/fumeur de beu. Il passe plutôt pour un bon père de famille, soucieux de la propreté de sa maison.

J’ai trouvé le premier épisode inintéressant au possible, hyper romancé. Ses enfants sont pourris gâtés et Snoop est une grosse tapette face aux aiguilles…

Bref, on attend les épisodes suivants, même si, à mon humble avis, cela risque d’être du même acabit.

Voici donc en quasi-exclusivité le premier épisode de « Snoop Dogg’s Father Hood ».

Snoop Dogg’s Father Hood – Episode 1 – Partie 1

Snoop Dogg’s Father Hood – Episode 1 – Partie 2

Snoop Dogg’s Father Hood – Episode 1 – Partie 3

Source : www.urban.youvox.fr

Lego Train Bombing

Les Legos prennent les bombes et ils vous emmerdent.

Source : woostercollective.com

Groassistance

Grâce à Grosassistance fini les angoisses lors des voyages à l’étranger. Enfin sous certaines conditions quand même…

Source : www.webjunkie.fr

En Russie on vote comment ?

En France, sur la manière de voter, nous sommes encore un peu rétro, c’est toujours la bonne vieille méthode du bulletin de vote glissé dans l’urne qui est utilisée. Pas hyper technologique mais efficace.

Certains pays, comme le Brésil ou les Etats-Unis, sont passés à l’étape suivante, le vote électronique. Le principe est simple, l’électeur fait son choix au moyen d’un boitier électronique qui est relié à un serveur qui centralise les votes de tout le pays. Cette méthode facilite considérablement le décompte des voix mais a provoqué de nombreux scandales en matière de fraudes électorales, du fait qu’il n’y a aucune traçabilité « papier ».

En Russie, c’est encore plus simple, pas besoin de se déplacer. C’est une femme qui vote pour tout le quartier, hyper pratique mais pas très démocratique.

La vidéo est datée du 2 décembre, le jour des élections législatives en Russie, on y voit une femme en train de pratiquer la méthode dite du « bourrage d’urne« . Filmée avec un téléphone portable, la vidéo, a d’abord été publiée sur le site Smena, une organisation d’opposition peu connue. Elle est actuellement reprise par toutes les chaînes d’information.

J’ai entendu dire que notre cher président Sarkozy avait appelé Poutine pour le féliciter de sa victoire aux législatives. Pas très fair-play Nicolas sur ce coup…

Source : Les obsvervateurs

%d blogueurs aiment cette page :